fête airbnb

Location de courte durée : comment se prémunir des dégradations dans votre logement ?

Pour tous les propriétaires de logements de courte durée, le risque de dégradation est une crainte largement partagée. Et ce ne sont pas les diverses affaires parues dans la presse qui invitent à la sérénité. Pourtant, en mettant en place certains dispositifs vous pouvez, sinon empêcher totalement les dégradations, au moins vous prémunir contre les locataires indélicats.

Les dégradations des locations de courte durée : quelle réalité ?

Difficile de faire des statistiques sur les dégradations commises dans les locations de courte durée de type Airbnb, Abritel/HomeAway, Expedia ou encore Booking. Car de la casse involontaire d’un vase à une dégradation bien orchestrée, la différence est grande.
À cela s’ajoutent évidemment les fêtes improvisées ou non qui, bien souvent, dégénèrent et entraînent des détériorations plus ou moins importantes. Sans parler bien sûr du voisinage qui pourrait se retourner contre vous.

En juillet par exemple, le quotidien Le Parisien se faisait l’écho de fêtes répétées dans le cinquième arrondissement de Paris qui ont entraîné un mouvement de colère des habitants du quartier. Dans un immeuble avec cour intérieure, des touristes y avaient organisé des fêtes dans un Airbnb qui réunissaient jusqu’à 100 personnes ! En pleine crise sanitaire qui plus est.

Et ce n’est malheureusement qu’un exemple de ce qu’il est possible de voir dans certains appartements. C’est ainsi qu’en août 2020, la plate-forme de location a décidé de serrer la vis pour éviter les fêtes et les troubles causés par de jeunes fêtards. Ainsi, depuis le 14 août, Airbnb bloque les réservations des jeunes de moins de 25 ans, à moins qu’ils aient au moins trois avis positifs précédemment. Cela ne résout pas tout, car des personnes de plus de 25 ans peuvent tout à fait dégrader un logement, mais cela limite la casse des personnes immatures.

Mais attention, tout cela ne doit pas mettre en cause la plupart des touristes qui eux, respectent les lieux qu’ils louent. Pour autant, il est important de se prémunir et de mettre en place les bonnes assurances et garanties pour être sûr d’être remboursé en cas de dégradation.

Les assurances et garanties contre les dégradations des locations Airbnb ou autres plates-formes

La Garantie Hôte

Chez Airbnb, il existe la Garantie Hôte pour les éventuelles dégradations. Dans les faits, elle applique automatiquement une protection jusqu’à 800 000 € en cas de dommages causés dans les lieux, sur les biens matériels. Le montant de la dégradation doit alors être supérieur à la caution. Et si vous n’avez pas prévu de caution, elle s’applique également.

Bien entendu, comme toutes les assurances, cette garantie comporte une longue liste d’exclusions. Elle ne prend pas en compte les objets de valeur par exemple. Si bien que dans un appartement de standing où la décoration est souvent de valeur, cela couvre peu. Mais, dans un contexte plus classique, c’est une bonne garantie sur votre matériel.

Votre assurance habitation

Votre assurance habitation peut couvrir une partie des dégradations causées par vos locataires. Les petites dégradations sont couvertes par leur propre assurance responsabilité civile. Votre assurance habitation peut quant à elle couvrir plus efficacement les dégradations plus importantes.
Pour autant, votre assurance classique ne suffit pas. Vous devez demander à votre assureur d’ajouter des extensions de garantie pour la location saisonnière.

Attention : la Garantie Hôte et l’Assurance Hôte proposées par Airbnb sont deux choses distinctes. La Garantie Hôte permet aux propriétaires d’un logement d’être dédommagés en cas de dégradation. Pour l’Assurance Hôte, il s’agit de protéger les hôtes en cas de poursuites de locataires, ou de personnes logées dans les lieux en général, pour préjudice corporel ou dommage matériel. L’Assurance Hôte couvre votre responsabilité légale.

À retenir : la loi punit les dégradations volontaires. Il est donc conseillé de porter plainte en cas de graves détériorations de votre logement.

Comment vous prémunir des dégradations de votre location avec une agence locative ?

En tant que propriétaire d’une location de courte durée, vous n’avez peut-être pas le temps d’étudier toutes les démarches à faire avant de louer. De la même façon, comment faire pour choisir vos locataires et être sûr de leur profil ?

En confiant cette tâche à une agence de gestion locative, vous pouvez mieux écarter des locataires qui pourraient être des fêtards ou qui sont mal notés. En effet, l’agence de gestion locative prend en charge l’ensemble de vos démarches pour chaque location. Si bien qu’elle vérifie scrupuleusement le profil des locataires avant d’accepter la location de courte durée. Cela vous garantit d’avoir un filtre d’une certaine manière.

La gestion locative est aussi l’occasion de se décharger de tâches chronophages :

  • la gestion du planning de location ;
  • les photos pour les annonces ;
  • le prix des nuitées ;
  • la rédaction des annonces sur les plates-formes ;
  • le gestion constante des annonces sur toutes les plates-formes ;
  • les entrées et départs des locataires.
  • le ménage.

De cette façon, la prise en charge de vos locataires et la vérification des lieux sont automatiques. Vous n’avez plus besoin de vous déplacer et de faire vous-même les constatations. L’agence de gestion locative s’occupe de tout et vous transmet ses conclusions. Vous savez ainsi s’il a fallu faire une retenue sur une caution en raison d’une dégradation volontaire.

La gestion locative pour les locations de courte durée est le meilleur moyen de se prémunir des profils de locataires pouvant causer des dégradations. En plus de votre assurance, de vos extensions de garantie et de la Garantie Hôte proposée par Airbnb ou les autres plates-formes, vous vous assurez un vrai relais humain dans votre location.

Host and Go veille à la sécurité de votre logement de courte durée en tant que propriétaire. Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous !